Le Jardin de Berchigranges

Pour installer leur éden sur ces crêtes vosgiennes, ils en ont déplacé des montagnes ! Manipulé des tonnes de granit, abattu 3000 épicéas, rapporté des milliers de mètres cubes de terre végétale.

Un travail acharné de 20 ans pour modeler le paysage, sculpter le terrain, apprivoiser l'eau, sélectionner, rechercher et acclimater plus de 4000 variétés de végétaux.

A 700 m de haut, l'ancienne carrière s'est mue en un paradis végétal opulent : le Jardin de Berchigranges, où se côtoient des espèces venues des plages de la Mer du Nord et des plantes himalayennes, en somme un joyeux méli-mélo de plantes originaires de régions de 0 à 4000 m d'altitude.

Pour plus d'informations : http://www.berchigranges.com

 

Le Jardin à Quatre Mains

Poussez doucement le portail bleu habillé de lierre et suivez la petite allée ombragée, passez sous la pergola croulant sous les roses opulentes Constance Spry, une petite halte s'impose pour humer leur parfum de myrrhe et contempler leur beauté, elles possèdent un charme incomparable...

Pour plus d'informations : http://jardin-a-quatre-mains.blogspot.fr/

 

Le Jardin Botanique de Gondremer

Dans un cadre sauvage, avec la forêt vosgienne pour écrin, le Jardin Botanique de Gondremer abrite 4000 plantes, essentiellement de terre de bruyère, dont 1500 rhododendrons et azalées, cultivées autour de plusieurs bassins et présentées le long de petits sentiers.

On y découvre également de nombreux arbres rares. Ses collections de rhododendrons, kalmia, éricacées de tourbières et d'érables du Japon sont exceptionnelles et reconnues comme "Collections Nationales" par le CCVS (Conservatoire Français des Collections Végérales Spécialisées).

Il a reçu le label de "Jardin Remarquable", attribué par le Ministère de la Culture.

Pour plus d'informations : http://www.gondremer.com/

 

Le Musée Vivant de la Botanique

Au cœur du parc vallonné de 27 hectares, les différentes collections proposent de nombreux thèmes de découverte et d’émerveillement, des plantes communes de nos jardins aux espèces originaires des contrées les plus lointaines (alpinum, arboretum, roseraie, plantes médicinales, collections historique et systématique ...).

Dans les serres tropicales de 2 500 m², la végétation exubérante offre un dépaysement permanent. Une simple visite se transforme vite en un véritable parcours d’explorateur.
Plusieurs collections spécialisées (Aracées, Orchidacées, plantes succulentes, insectivores et myrmécophiles, Broméliacées...) sont reconnues pour leur importance et leur richesse par la communauté scientifique internationale.

De nombreuses animations (cours de botanique, conférences, visites, expositions) complètent et renforcent la mission pédagogique du Jardin Botanique.

Pour plus d'informations : http://www.nancy-tourisme.fr/

 

Les Jardins de l'Abbaye Notre-Dame d'Autrey

Dès son arrivée à Autrey en 1982, la Communauté Catholique des Béatitudes entreprend l'aménagement du parc de 4 hectares laissé à l’abandon pendant plusieurs années. C’est un chantier colossal qui se met en route afin de permettre l’ouverture des jardins au public il y a moins de dix ans. Les frères vont de surprise en surprise : en creusant la terre pour arracher un arbre, ils découvrent une croix enterrée datée de 1806 ; en creusant pour planter des bulbes, une terrasse pavée apparait sous leurs yeux dont les dalles ont été récupérées pour un jardin. Ainsi chaque jardin à une histoire, chaque jardin est une bribe du patrimoine abbatial.

En vous promenant dans cette quinzaine de jardins différents créés au gré de l’imagination de Frère Syméon vous aurez le loisir d’admirer la riche palette de couleurs et de flâner au milieu de ce paradis de senteurs.

Serez-vous assez observateur pour dénicher la statue de Saint Fiacre, saint patron des jardiniers, qui se cache au cœur d'un arbre?... Ou assez curieux encore pour retrouver parmi les innombrables variétés de rosiers et de plantes, la « rose d’Autrey », le « Jurassic Park », le « Sun Power » ?

Pour plus d'informations : http://www.abbayedautrey.com/


Arboretum de La Hutte

L’arboretum de La Hutte nous fait découvrir de nombreuses essences rares : Tulipier de Virginie, Séquoia Géant, Chêne Rouge d’Amérique . Il présente ces arbres centenaires dans le cadre exceptionnel de la vallée de l’Ourche (affluent de la Saône), vallée emblématique de la forêt de Darney concentrant un patrimoine important : Manufacture Royale d’acier, Chapelle Saint-Antoine, retenues d’eau,…

 

Le Jardin de Callunes

Créer entre 1994 et 1996 sous la baguette du chef d'orchestre Jacques Couturieux, paysagiste Son implantation s'est fait à l'endroit d'une décharge qui utilisait la cavitée d'une ancienne carrière de grès. 4000m3 de terre végétale et 900 tonnes de roches ont été apportées sur le parc et ont permis de créer 8 espaces paysagers reliés entre eux par des circulations gazonnées, des sentiers de pierres ou d'écorces de pin
 Jacques Couturieux a gardé certaines traces du passé : une carrière de grès rose ainsi qu'une tranchée de la guerre 14-18. Toutes deux ont été paysagées afin de les mettre en valeur et ainsi de pouvoir observer les végétaux d'une toute autre manière.


La végétation spontanée constituée de grands arbres (chênes, bouleaux, frênes, charmes, hêtres, pins sylvestres, tilleuls, merisiers, érables, alisiers) a été conservée en grande partie afin de garder une certaine maturité au paysage.  Il a su associer cette symphonie de couleurs et de parfums et ainsi faire du Jardin des Callunes un bel outil touristique et une part de bonheur aux visiteurs.

Pour plus d'informations : http://www.jardindecallunes.fr/